Autonomie vélo électrique : comment conserver la batterie le plus longtemps ?


Rouler en vélo électrique c’est bien, mais pouvoir enfourcher une machine qui permette de parcourir de nombreux kilomètres c’est encore mieux.


Alors comment choisir le vélo à assistance électrique idéal ?


L’un des premiers critères de performance d’un e-bike va être l’autonomie de la batterie. C’est en tout cas celui plébiscité par les acheteurs de vélo électrique qui souhaitent arpenter les ruelles ou explorer des chemins de traverse pendant plusieurs heures.


40, 80 voire même 200 kilomètres ? Il n’est pas toujours évident de donner une moyenne, car l’autonomie batterie vélo électrique va dépendre de différents éléments. Une chose est sûre, pour éviter de tomber en panne sèche, le vélo électrique longue distance sera celui à privilégier sur des modèles plus traditionnels.


Comment fonctionne un vélo électrique grande autonomie ?


L’autonomie d’un vélo électrique dépend essentiellement de ces batteries qui viendront remplacer en partie le pédalage manuel traditionnel. Les plus répandues sur le marché de la bicyclette électrique sont les batteries au Li-ion ou Lithium-ion.


Une technologie embarquée indispensable, mais également très chère, ce qui justifie le prix, parfois élevé, des vélos électriques.


Pendant très longtemps, les e-bikes ont peiné à atteindre les 50 kilomètres de distance parcourue. C’est aujourd’hui chose faite grâce à un vélo électrique grande autonomie, qui se veut à la fois léger et performant.


À noter que la durée de vie d’une batterie vélo électrique au Lithium-ion est d’environ 5 ans.


Lorsque l’on parle d’autonomie, celle-ci peut varier en fonction de plusieurs facteurs. L’autonomie d’une batterie sera différente en fonction du modèle du vélo, du comportement du conducteur, de l’entretien, du respect des cycles de charge, la température extérieure ou les conditions de circulation.

 

Augmenter l’autonomie d’un vélo à assistance électrique


Entretenir la batterie du vélo rallonge la durée de vie de cette dernière est donc la distance parcourue avec une charge complète. La santé de la batterie influence le comportement du vélo ainsi que ses performances.


La première charge de la batterie est capitale. Il ne faut pas utiliser son e-bike avant un cycle complet d’environ 12 heures. Ensuite, les cycles se voudront plus courts. Retenir qu’un maintien régulier entre 20 et 85 % assure une autonomie d’une plus longue durée.

La perte d’autonomie d’une batterie est commune après 3 à 5 ans d’utilisation, soit environ 500 à 700 cycles de charge. Sa capacité à avaler les kilomètres dépendra également du soin que l’on apporte à son vélo et sa manière de conduire.


Pour éviter de payer le prix d’une batterie vélo électrique tous les deux ans, et pouvoir conserver le plein potentiel de cet élément indispensable à son deux roues, il est fortement conseillé de stocker son vélo dans une pièce coupée de la lumière et dont la température n’est pas trop élevée.

0 comments

  • There are no comments yet. Be the first one to post a comment on this article!

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published