Révision vélo électrique : nos conseils !


Qu’est-ce que la révision d’un vélo ? Il s’agit d’examiner les différents composants pour lui assurer une plus longue longévité et garantir la sécurité du cycliste. Par réviser un vélo électrique, on comprend remplacement de pièce, visite chez un professionnel ou encore nettoyage approprié.

Quand, comment et combien cela coûte ? On vous explique tout cela ! 

De l’importance d’entretenir son vélo électrique 

Un vélo électrique au même titre qu’un vélo classique doit être entretenu. On pourrait même dire qu’il doit l’être davantage en raison du moteur et de la batterie, deux éléments qui vont demander une attention toute particulière. 

Entretenir son vélo c’est se donner la possibilité de le conserver pendant plusieurs années et rouler des milliers de kilomètres sans frais excessifs supplémentaires dus à une mauvaise maintenance. 


Les éléments à vérifier lors de la révision du vélo 

Un vélo à assistance électrique est composé de plusieurs pièces mécaniques et électroniques qui ont une place plus ou moins importante dans le bon fonctionnement de la machine. 

Chacun devra faire l’objet d’une révision manuelle pour vérifier leur état.

  • Vérifier l’usure des freins : si le freinage vous semble difficile ou par à-coup et que vous appuyez sur la poignée de freins plus longtemps qu’à l’accoutumée, il est fort probable que vous ayez à changer les plaquettes ou disques rapidement. (À noter que le liquide des freins hydrauliques doit être remplacé tous les ans pour du liquide type "dot" et tous les 2 ans pour du liquide minéral.)
  •  Contrôler la direction du guidon : cette simple pièce de métal tient un rôle central dans votre qualité de conduite, mais aussi pour votre sécurité. Le jeu de direction (roulement) doit être contrôlé tous les ans et, si besoin, regraissé ou remplacé. Une direction qui a du jeu ou qui n'est pas libre risque de rendre la conduire dangereuse.
  • Examiner la batterie : élément très sensible à la chaleur et aux chocs, la batterie ne doit pas être gonflée ni présenter de zone de chaleur intense. 
  • Assurer la maintenance du moteur : que serait un vélo à assistance électrique sans son moteur… vérifier régulièrement l’état du moteur et le nettoyer correctement est indispensable pour éviter de rencontrer des problèmes pouvant l’endommager. *
  • Vérifier la pression des pneus et leur état au moins une fois par mois, ce sont eux qui vous font adhérer à la route.
  • Tester les phares et les différents indicateurs lumineux notamment si vous roulez de nuit.
  • Contrôlez nettoyez et réglez votre transmission : si vous utilisez un vélo à chaîne de transmission et dérailleur, la transmission doit être dégraissée et lubrifiée régulièrement pour assurer son bon fonctionnement. Les câbles de dérailleur doivent eux aussi être contrôlés et réglés si les vitesses ne passent plus correctement. (Si votre vélo est équipé d'une transmission par courroie comme le a. d'Alérion Cycles, bonne nouvelle, vous n'avez rien à faire.)

 

Comment nettoyer son VAE ? 

Si vous aviez un doute, sachez que la batterie et le moteur sont résistants à l’eau. Vous pouvez donc sans problème vous munir d’un jet et d’une éponge pour retirer toutes les saletés accumulées sur le cadre, la chaine ou la transmission, la batterie, les moteurs, etc.

Il n’est cependant pas nécessaire d’asperger votre vélo toutes les 48 heures pour le maintenir propre. Non, préférez une maintenance régulière avec un simple chiffon pour retirer les poussières. 

Si l’eau n’est pas l’ennemi de votre vélo, attention tout de même, à ne pas utiliser un jet trop puissant. 

Il parait nécessaire de rappeler que vous ne devez pas laver un vélo lorsqu’il est en train de charger. 

Pour éviter que l’humidité vienne altérer la peinture et les composants, il vous faudra essuyer le vélo une fois ce dernier parfaitement nettoyé. Un chiffon doux sera suffisant. Une attention particulière devra être portée à votre chaîne de transmission qu'il faudra lubrifier après chaque nettoyage.

 

Quelle fréquence d’entretien pour un vélo à assistance électrique ?

Ce n’est pas toujours la partie la plus agréable, mais entretenir son vélo est important si l’on veut le garder pendant plusieurs années. Les différents dépôts de poussières, petits cailloux, insectes, liquides, etc. peuvent détériorer le matériel. 

Mais alors combien de fois par semaine faut-il nettoyer son vélo ? Cela va dépendre de votre usage personnel. Sachez, quand même, que plus la maintenance du vélo est constante moins il aura besoin d’être révisé.

En effet, laver son vélo électrique c’est pouvoir repérer rapidement des pannes, des fuites de liquides ou autres. Cela ne permet donc pas aux problèmes techniques de s’aggraver ou de s’étendre aux autres éléments. 

Pollution, excréments d’oiseaux, petits branchages… sont autant de cas qui vous pousseront à nettoyer votre VAE. Un lavage rapide peut suffire s’il est effectué après chaque sortie, mais devra être plus approfondi si vous utilisez votre machine quotidiennement. 

Pour diminuer le nombre de lavages de son vélo, pensez à bien le protéger avec une housse spéciale lorsqu’il sera stationné et faites attention à l’endroit où vous le déposerez. On évitera les expositions prolongées au soleil ou les zones très humides pour à la fois limiter l’usure des pièces, mais aussi la fréquence de nettoyage. 


Tarif de révision d’un vélo : combien vais-je devoir consacrer pour l’entretien de ma machine ? 

Au prix du vélo, il vous faudra rajouter un petit budget pour son entretien. À l’image d’une voiture ou d’une moto, voire de n’importe quel objet, et notamment ceux qui contiennent de l’électronique, la maintenance est indispensable pour maintenir la puissance et la qualité de conduite du vélo électrique urbain

Évidemment, cette maintenance à un coût. Que vous souhaitiez réviser votre vélo seul ou le faire faire par un professionnel, il vous faudra dépenser de l’argent pour le remplacement des pièces, l’achat des produits d’entretien du vélo, etc. 

Le coût de révision d’un vélo électrique par an avoisine les 100 à 150 euros si vous prenez le temps de le faire vous-même. Il faudra compter le double si vous confiez votre machine à un réparateur de vélo spécialisé. 

La durée de vie moyenne d’un e-bike est de 10 ans. Les différentes technologies comme les matériaux qui permettent d’avoir un vélo électrique léger pourraient vous donner l’envie d’en changer avant. Toutefois, si votre modèle vous convient, un bon entretien vous garantit jusqu’à 50 000 km. 

 

Si cela peut paraitre contraignant, entretenir correctement un VAE augmente considérablement l’utilisation que vous pourrez en faire dans le temps. Avec un budget minimum et quelques connaissances techniques, vous pourrez assurer la maintenance sans faire exploser votre budget. 

Chez Alérion Cycles, nos vélos sont conçus avec des composants qui limitent la fréquence d’entretien et de lavage, notamment en raison de la courroie de transmission pensée pour résister plus longtemps dans le temps, et la batterie fixe incorporée dans le cadre qui la protège de l'exposition à l'eau et à la boue.

0 commentaires

  • Soyez le premier à nous laisser un commentaire.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés